Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Biographie De L'auteur

  • : Le blog de Joëlle Carzon écrivain du Loiret
  • : Ce blog est destiné aux écrivains et aux lecteurs qui aiment romans et poésies. Il présentera tous les écrits et toutes les activités de Joëlle Carzon, auteur de poèmes et romans. Ce blog n'est pas destiné à recevoir des messages violents, ou politiques, ou religieux. (Suite à un messages troublant reçu ce jour : 25/12/12)
  • Contact

textes littéraires de l'auteur

Recherche

Bloc-notes

Liens

1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 15:09

Broadway Therapy, Peter Bogdanovich

Montargis, 1/5 - En prétextant imiter Woody Allen, cette personne a fait un film complètement nul.

Un peu, beaucoup, aveuglément, Clovis Cornillac

Montargis, 23/5 - Pour son premier essai, Clovis Cornillac raconte une histoire gentillette (deux personnes s'aiment à travers un mur) qui laisse un goût attendri.

La tête haute, Emmanuelle Bercot

Gien , 13/6 - Catherine Deneuve, Benoit Magimel, Sara Forestier - La justice pour les jeunes délinquants en France vue par le côté positif (la juge est une femme bien, l'animateur fait tout ce qu'il peut) alors que le personnage principal est évidemment peint de façon très noire. On a d'ailleurs du mal à croire qu'une petite jeune fille bien éduquée puisse tomber amoureuse de lui. L'itinéraire terrible donc de ce jeune. S'en sortira-t-il, comme le dit la fin ? On peut émettre de sérieux doutes. Le film est convaincant dans sa construction, les acteurs excellents. Gauthier Jurgensen veut comparer ce film à Ken Loach (pour en dire du mal), et bien sûr rien ne peut se comparer à Ken Loach.

Vice versa, studio Pixar (animation 3D)

Gien, 20/6 - Ce qui se passe dans la tête d'une petite fille de onze ans qui vient de déménager à San Francisco, partagée entre Joie, Tristesse, Colère, Dégoût, Peur. Tous ces sentiments se mélangent et sont incarnéspar des petits personnages pleins de vie. C'est la grande aventure de Joie qui part à la reconquête de la joie justement pour cette petite fille déboussolée. Je trouve ce film riche, presque trop riche, un peu trop américain à mon goût (le hockey sur glace) et je pense qu'un enfant spectateur doit s'y perdre un peu. Mais on me dit que ça ne fait rien si un enfant ne comprend pas tout.

Comme un avion, Bruno Podalydès

Bruno Podalydès, Pierre Arditi, Agnès Jaoui, Sandrine Kiberlain...

Gien 21/6 - Délicieux film comme sait les faire Bruno Podalydès qui est un doux rêveur plein de fantaisie. Ça ne ressemble à rien d'autre et on se laisse porter au fil de l'eau, au fil de l'air. Charmante réflexion sur le voyage, la lenteur, le temps, le carpe diem... Et Bruno Podalydès est un acteur absolument exquis. J'aimerais beaucoup revoir son premier film "Versailles rive gauche".

La loi du marché, Stéphane Brizé

Vincent Lindon (Prix Festival de Cannes acteur masculin)

Montargis, 26/6 - Dans notre monde de brutes,le héros cherche du travail, puis en trouve dans un supermarché où il doit fliquer ses collègues. Vincent Lindon, qui prend plein de claques dans la gueule, est filmé au plus près. Il peut tout accepter, mais pas de s'attaquer lui-même à ceux qui comme lui subissent "la loi du marché". Beaucoup de scènes assez pénibles, comme celle où, dans un stage, il se fait critiquer sans gants par des stagiaires "frères". Une amie me dit que ce film n'apprend rien qu'on ne sache déjà...

Love and Mercy, Bill Polhad

John Cusack, Paul Dano

Montargis, 13/7 - Ce film raconte, avec deux acteurs différents pour le même rôle de Brian Wilson (les Beach Boys) la descente aux enfers du personnage dont le gourou est un méchant médecin, et l'histoire d'amour qui va le sauver. Je me suis énormément ennuyée et, même si le film a des qualités certaines, je ne suis pas sûre qu'avoir fait jouer le rôle par deux acteurs a été une bonne idée. John Cusak et Paul Dano (remarquable pourtant dans d'autres films) manquent complètement de charisme et de séduction. L'actrice a l'air d'une idiote peinturlurée.

Les Minions, Kyle Balda

Montargis, 17/7 - Les Minions sont de petites créatures laides qui à travers les siècles se choisissent toujours un méchant pour maître et le mènent à sa perte. Dans les années 60, ils se retrouvent en Angleterre (la Reine au pub m'a fait beaucoup rire). Ce film est sot, mais se laisse voir.

Nos futurs, Rémi Bezançon

Pio Marmaï, Pierre Rochefort

Montargis, 31/7 - Deux amis encore jeunes se retrouvent et veulent recréer leur jeunesse. L'un est triste et n'arrive pas à exprimer sa tristesse. Les retrouvailles ne se passent pas si facilement. Le retournement de situation à la fin est assez réussi. Encore un film qui gagnerait avec des acteurs un tout petit peu plus doués.

Amy, Asif Kapadia

Tous ont filmé Amy Winehouse : sa famille, ses amis, la télévision... On la voit longuement au cours de sa courte vie, on la voit tout près (peut-être trop près ?), dans son immense célébrité, aux mains d'un mari qui la tue, poursuivie par les paparazzi... Ce film est un bon documentaire, qui laisse très triste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle Carzon - dans bloc-notes
commenter cet article

commentaires