Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Biographie De L'auteur

  • : Le blog de Joëlle Carzon écrivain du Loiret
  • : Ce blog est destiné aux écrivains et aux lecteurs qui aiment romans et poésies. Il présentera tous les écrits et toutes les activités de Joëlle Carzon, auteur de poèmes et romans. Ce blog n'est pas destiné à recevoir des messages violents, ou politiques, ou religieux. (Suite à un messages troublant reçu ce jour : 25/12/12)
  • Contact

textes littéraires de l'auteur

Recherche

Bloc-notes

Liens

4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 18:30

Le Sud-le Nord

Fin avril-début mai, je suis allée à Neffes près de Gap. Je m’y rends trois ou quatre fois dans l’année. J’ai aussi vécu à Trescléoux, un petit village près de Laragne (1987-89). Est-ce que j’aime le Sud ? Les Hautes-Alpes, c’est très beau. Comment résister aux magnifiques balades en montagne en automne, en mai… ? Mais également comment résister à la chaleur insupportable de juillet-août ? Je ne suis vraiment pas une fille du sud. Je ne m’épanouis qu’à Paris, en Normandie, en Bretagne, dans la Somme ! Ce n’est pas pour rien que j’ai des ancêtres du Nord et du Havre. Pour mes amis de Toulouse, la Normandie c’est comme l’Antarctique. Pour moi, le Sud c’est comme l’étranger bien étranger.

 

Télérama et ses approximations

Quand on lit les rubriques cinéma de Télérama depuis un an ou deux, on croit parfois rêver : des éloges du dernier Astérix, de Jude Apatow, metteur en scène vulgaire aux histoires plus que longuettes, de Terrence Malick aux récits philosophico-stupido-chiants. Terrence Malick, c’est de la philosophie New Age pour le dernier degré de l’intelligence. On croirait que les critiques de Télérama cherchent à perdre leurs derniers lecteurs de mon âge : les vieux profs qui essaient de penser un peu. Le service Abonnement, lors d’une de mes sautes d’humeur, a réussi à me rattraper. J’espère que je ne vais pas perdre plus patience. Je suis abonnée à Télérama depuis plus de vingt ans.

 

« Le Temps de l’aventure », de Jérôme Bonnell

Télérama a réussi quand même à faire l’éloge de ce film magnifique. Jérôme Bonnell filme au plus près la peau, les sourires, les regards, les baisers, l’amour. La performance d’Emmanuelle Devos est inégalable. Gabriel Byrne est très bien aussi. J’ai adoré cette « Brève Rencontre » qui reste pour l’instant mon meilleur film de l’année. J’en ai parlé partout avec enthousiasme : sur Facebook, Twitter… Ce film est malheureusement très mal distribué. J’ai pu le voir aux Carmes, à Orléans.

 

Le rêve de San Francisco

Irai-je un jour à San Francisco ? Ça fait plusieurs années que j’en parle. Quelques livres en anglais et en français sont déjà dans ma bibliothèque. J’ai parlé ainsi de l’Irlande, de New York (où je voulais passer mon réveillon 1999-2000, et où je suis allée finalement en 2004 et en 2006) pendant des années avant de m’y rendre bel et bien. Mais oh ! San Francisco s’éloigne. Pas d’argent. Et hier je me suis perdue dans le TGV Grenoble-Paris ; ça craint ! Avec les crises de panique que je me paye, je me vois mal, toute seule, partir à la conquête de San Francisco. Mais qui sait ?

 

Prêchi-prêcha américain

Harriet Beecher-Stowe le fit dans « la Case de l’oncle Tom ». Certes c’était une bonne cause. Je suis en train de relire (pour la première fois en anglais) « Little Women » (Les 4 Filles du docteur March) de Louisa May Alcott. La romancière, qui vécut courageusement au XIXè siècle un statut de liberté de femme non mariée, ne peut s’empêcher de jouer les moralisatrices, ce qui rend cet excellent récit parfois ennuyeux : les fifilles doivent aimer et respecter maman et papa, qui bien sûr sont des anges sans reproche ; elles doivent aimer le Travail et n’être point coquettes. Valeur travail et au pas ! On ne rigole pas avec les feignants en Amérique ! Les Etats-Unis continuent aujourd’hui à nous soûler de morale et de bons sentiments (les films doivent bien se terminer et se terminer moralement) alors que c’est le pays où le port des armes s’étend jusqu’aux enfants. Pouvoir tuer = liberté. Bon, j’aime beaucoup « Little Women » quand même.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle Carzon - dans bloc-notes
commenter cet article

commentaires