Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Biographie De L'auteur

  • : Le blog de Joëlle Carzon écrivain du Loiret
  • : Ce blog est destiné aux écrivains et aux lecteurs qui aiment romans et poésies. Il présentera tous les écrits et toutes les activités de Joëlle Carzon, auteur de poèmes et romans. Ce blog n'est pas destiné à recevoir des messages violents, ou politiques, ou religieux. (Suite à un messages troublant reçu ce jour : 25/12/12)
  • Contact

textes littéraires de l'auteur

Recherche

Bloc-notes

Liens

21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 14:07

 

“Vous regardez toujours ou trop haut ou trop bas. Trop haut, mon cher, c’est l’impossible ; trop bas, ce sont les feuilles mortes. La vie n’est pas là ; regardez directement devant vous à hauteur d’homme, et vous la verrez.”

(Eugène Fromentin, dans “Dominique”.)

-------

 

UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE

 

 

J’ouvre la fenêtre

Le coq me cloue la clope au bec

Un papillon qui passe

Un air de ruisseau

Le chien qui jappe j’écrase mon mégot

L’envie de sortir de prendre l’air

La patronne qui te propose un café

Plutôt envie d’un bol d’air

Une marguerite effeuillée devant l’grand chêne

L’amour comme Rimbaud te monte à l’âme

Linon aux fenaisons

L’amour dans la paille

Le chien qui jappe

Il est tard

C’est l’heure de l’absinthe

Il faut qu’j’y aille

 

Michel Martinez, 23 février 1991

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

2/8/11

Quand tu seras adolescent, on te parlera beaucoup de liberté.

- Je suis la Liberté, dit le chat.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

AOUT 2011 (le 21, le 24 je pars pour Granville) :

Du côté du ciné :

  Mes meilleures amies, Paul Feig

Kristen Wiig

Montargis, 14/8

Comédie américaine très marrante et assez grossière sur une loseuse chargée en tant que demoiselle d’honneur d’organiser le mariage de sa meilleure amie. Les autres demoiselles d’honneur sont pas mal non plus. De catastrophe en catastrophe, l’héroïne va vers le bonheur. Je me suis bien marrée.

 

Chico et Rita, Fernando Trueba, dessin animé

Montargis, 16/8

Chico et Rita s’aiment d’un amour passionné sans parvenir à vivre ensemble (ils sont tous deux musiciens de La Havane). Rita part faire carrière à New York, puis Chico aussi. Sur fond de musique cubaine, un film beau, sensuel, touchant, épique, très réussi.

 

Comment tuer son boss ? de Seth Gordon

Montargis, 19/8

Kevin Spacey, Jennifer Anniston, Colin Farrell (“méconnaissable”, dit Télérama, c’est vrai). Comment tuer son patron lorsqu’on est trois et qu’on choisit la méthode “l’Inconnu du Nord-Express” ? Trois nazes, trois mecs ni très courageux ni très malins. Je me suis amusée, sans plus.

Bref, rien de transcendant ce mois d’août, sauf des hauts et des bas d’humeur changeante de Joëlle qui ne se reconnaît plus elle-même, et il faut dire que ces trois pauvres et uniques films ne furent pas faits pour me requinquer vraiment.

 

Du côté littérature,

c’est un peu mieux. Après avoir lâché littéralement un roman de Julien Green (que j’aimais d’un amour sans tache à vingt ans), je verse dans la littérature féminine : Colette, Marguerite Audoux (enfin ! Bernard-Marie Garreau, spécialiste de Marguerite Audoux, va se dire que j’ai pris mon temps pour enfin me décider à lire le pur et délicat “Marie-Claire”) et deux anglaises, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, qui nous apprennent dans “le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates” comment l’île de Guernesey résista à la présence allemande sur son sol, ce que Sylvie (mon amie aquatique et lectrice) et moi-même ignorions complètement. Il paraît que Kenneth Brannagh prépare un film à partir de ce livre (le très anglais et en même temps très international Kenneth Brannagh). Les livres, toujours du BONHEUR, alors que le ciné ça va ça vient...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

24 : départ pour Coudrecieux, puis Alençon.

26 : à Granville (Manche).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

RETOUR LE 2 SEPTEMBRE :

Moules/frites, crème en abondance, galettes et crêpes, surtout pas de fruits : ouais ! + 1,600 kg de plus en 10 jours !

c'est vrai, ça pourrait être pire.

J'ai perdu au Casino samedi soir, mais autrement ce fut le pied ! Vivent la Normandie et ses froides vagues !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle Carzon - dans bloc-notes
commenter cet article

commentaires

julie zan 07/09/2013 22:20

Bon, je le connais.
C'est bien lui.
le "chapeau d'pailles".