Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Biographie De L'auteur

  • : Le blog de Joëlle Carzon écrivain du Loiret
  • : Ce blog est destiné aux écrivains et aux lecteurs qui aiment romans et poésies. Il présentera tous les écrits et toutes les activités de Joëlle Carzon, auteur de poèmes et romans. Ce blog n'est pas destiné à recevoir des messages violents, ou politiques, ou religieux. (Suite à un messages troublant reçu ce jour : 25/12/12)
  • Contact

textes littéraires de l'auteur

Recherche

Bloc-notes

Liens

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 10:59

  "Prenez plaisir à faire ce que vous faites, ne vous préoccupez pas de la reconnaissance ou du succès, elle ne vous rendra pas moins mortel."

                                                 Woody Allen (Télérama, mai 2011)

 

 

Mes amis se marrent et me disent qu’au lieu de parler de cinéma et de livres, et ceci afin d’attirer des lecteurs pour mon blog, je ferais mieux de parler de MON REGIME.

Alors allons-y ! Joëlle fait un régime depuis un an et cinq mois et UN REGIME QUI MARCHE. En décembre 2009, un jour fatal, je suis montée sur une balance (que j’avais cachée depuis plusieurs années dans un placard) et j’ai lu : 76,600 kg (pour 1 m 55). J’ai failli tomber dans les pommes je l’avoue.

Mais j’ai commencé sur-le-champ un régime et il a marché. En 1 an et 5 mois donc j’ai perdu 13,800 kg. Pas mal, non ? Régime en douceur, je perdais peu par mois.

 

MON REGIME QUI MARCHE :

Pas de

: beurre (sauf le matin sur une tartine), pâtes, riz, pommes de terre (sauf dans le potage), gâteaux, charcuterie. Très peu de fromage. On peut bien sûr s’accorder un petit écart de temps en temps.

 

Un peu de marche et de piscine (mais pas du tout de façon acharnée).

 

MENU TYPE :

Matin : thé ou café (ou les deux pour moi), une tartine beurrée.

Midi : carottes râpées (avec huile de noix ou huile d’olive) - viande grillée/légumes (haricots verts, petits pois, macédoine...) - fruit.

Soir : potage de légumes ou potage aux vermicelles - 2 oeufs à la coque ou 2 oeufs durs - un peu de poisson éventuellement - Fruit.

 

Régime un peu dur les premiers mois, mais facile maintenant. Je ne suis pas affamée et c’est tellement plaisant d’être plus légère ! Et je continue à maigrir. Je vise les 60 kilos, car à mon âge il est irraisonnable de demander la taille mannequin.

 

Ceci était un clin d’œil (je veux plus de lecteurs pour mon blog !). Je reprendrai bientôt mon bloc-notes livres et cinéma...

 

Côté cinéma, mai 2011 :

--------------------------------

Tomboy, Céline Sciamma

Montargis, 1er mai

Zoé Héran, Mathieu Demy

L’histoire d’une petite fille, Laure, qui se fait passer auprès de ses nouveaux copains pour un petit garçon, Mickaël. Le temps des vacances d’été. C’est filmé à hauteur d’enfant, comme dans “l’argent de poche” de François Truffaut. La réalisatrice ne cherche pas trop à expliquer ce qui se passe et c’est très réussi.

Bon à tirer, les frères Farrelli

Owen Wilson, Kristina Applegate

Montargis, 9 mai

Deux jeunes femmes accordent un “bon à baiser” d’une semaine à leurs maris obsédés. Film plutôt marrant malgré sa vulgarité, mais la fin est beaucoup trop morale, nous sommes aux Etats Unis ! J'aurais carrément aimé que ça s'assume vulgaire jusqu'au bout...

Midnight in Paris, Woody Allen

Owen Wilson, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Gad Elmaleh, Carla Bruni, Katie Bates (Gertrude Stein)...

Montargis, 15 mai, à 10 H 55 à l’Alticiné

J’ai beaucoup aimé ce dernier adorable Woody Allen. Un Owen Wilson (encore !) lunaire (qui voudrait être un grand écrivain et qui pense trouver l’inspiration en se baladant dans Paris sous la pluie) se balade dans le temps avec Marion Cotillard, fait un bond dans le passé dans le Paris des années 20, rencontre donc les écrivains d’alors exilés à Paris, Hemingway, Scott Fitzgerald, et des peintres : Dali, Picasso... Mais l’on n’est jamais content de l’époque où l’on vit... Pour Marion Cotillard, l’âge d’or c’est la Belle Epoque. Owen Wilson à la fin décide de rester dans le beau Paris et traverse le Pont Alexandre III avec la charmante Léa Seydoux. Film gai, fantaisiste, amusant, très joli à regarder. Ah ! cher Woody Allen ! Sur la musique de Cole Porter avec une introduction magnifique sur des images de Paris : Paris fantasmé ?

The tree of life, Terrence Malick

Brad Pitt

Une histoire de jeune garçon dans les années 50 accablé par l’autoritarisme de son père. Un frère meurt. D’où des digressions importantes d’une religiosité énorme et bêtasse. La voix off ne dit strictement rien d’intéressant. Malgré la beauté des images, je me suis copieusement ennuyée (et film interminable : 2 H 20). Ce film était très attendu au Festival de Cannes, on lui a décerné la Palme d'Or, on se demande vraiment pourquoi... Parce que le Président  du Jury était américain et que les Américains sont sensibles aux messages évangélistes ? La représentation du Paradis, à la fin, m'a semblé particulièrement ridicule. Allez voir "Midnight in Paris" qui ne cherche pas à passer de quelconque message, où l'on est charmé, où l'on ne s'ennuie pas ! Cela dit, "les Moissons du ciel" du même Terence Malick était une merveille.

 

 Côté Littérature :

 ---------------------

J'ai lu ce mois-ci "L'été 76" de Benoît Duteurtre, auteur que je ne connaissais que par ouïe-dire. L'écrivain y raconte ses années d'adolescence au Havre, années intensément intellectuelles. La langue y est claire, fluide et agréable et, si l'on est né dans les années 60 (et même 50 comme moi), on prend plaisir à lire la formation musicale du jeune Benoît, ses rencontres littéraires, son amitié passionnée mais platonique avec Hélène, bouillonnante jeune fille (deux ans de plus que le narrateur) de ces années-là. Benoît Duteurtre n'est pas prétentieux et nous fait participer gaiement à sa formation de jeune intellectuel.

 

J'ai trouvé ce matin au vide-grenier de la Place de la Victoire à Gien (beau soleil et du monde dont des Néerlandais, 2 juin) un Agatha Christie (Tommy et Tuppence, si joyeusement interprétés à l'écran avec Pascal Thomas par Catherine Frot et André Dussolier) et "l'Ecume des jours" que j'ai lu à 17 ans et que je voudrais relire.

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bon, rendez-vous fin juin pour un mois de juin que j'espère joyeux et cinématographique, pour mes petites notes cinés et livres ! Et Carpe Diem à vous tous !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle Carzon - dans bloc-notes
commenter cet article

commentaires