Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Biographie De L'auteur

  • : Le blog de Joëlle Carzon écrivain du Loiret
  • : Ce blog est destiné aux écrivains et aux lecteurs qui aiment romans et poésies. Il présentera tous les écrits et toutes les activités de Joëlle Carzon, auteur de poèmes et romans. Ce blog n'est pas destiné à recevoir des messages violents, ou politiques, ou religieux. (Suite à un messages troublant reçu ce jour : 25/12/12)
  • Contact

textes littéraires de l'auteur

Recherche

Bloc-notes

Liens

11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 11:58

Un journaliste de France 2 a pris la place d'un SDF (pourquoi ne pas dire "sans-logis", ce serait moins inhumain, plus vrai ?).

Ses conclusions : solitude et aucune entraide entre ces pauvres gens.

 

La SOLITUDE. Même ceux qui vous donnent une pièce n'osent pas vous regarder.

La dernière fois que je suis allée à Paris, j'ai VU deux prêtres passer sans broncher et sans cesser leur conversation devant...deux SDF assis sur le trottoir.

Des gens là devant vous que vous NE REGARDEZ PAS, que vous ne voulez surtout pas voir.

 

Et Monsieur LE GROS va mettre à l'abri sa fortune en Belgique.

Gros comme un ventre rempli d'or.

Gros comme l'Egoïsme.

Gros comme sont grosses mes larmes (et vos larmes un peu j'espère).

Il n'y a pas 3 millions de fainéants.

Il n'y a pas 3 millions de gens qui aiment la solitude, le froid, la recherche d'un peu de sommeil pour la nuit.

Il y a par contre des gens qui disent que "c'est bien fait pour eux, ils n'ont qu'à travailler."

 

J'ai parlé avec ma voisine tout à l'heure : elle a travaillé 45 ans, très dur, dans une usine, et elle touche 700 euros de retraite.

Si notre loyer augmente, à toutes les deux, nous finirons où ?

Sous les ponts de Paris ?

Car c'est dans les grandes villes que vont "ces gens".

 

Ces gens, c'est vous, c'est moi, c'est peut-être nos futurs enfants, c'est peut-être un membre de notre famille que nous ne voyons plus.

 

REGARDONS et PARLONS à ceux qui sont dans la rue.

C'est peut-être vous, c'est peut-être moi.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

21 novembre 2012

Suite à l'émission sur F5 "C dans l'air" (Tapie, DSK et Depardieu) :" Les boucs émissaires ?"

J'ai réfléchi et je pense que Depardieu est libre (nous avons la liberté de circuler en Europe, n'est-ce pas ?), qu'il a le droit d'aller habiter où il veut (même un endroit apparemment sinistre !), cet argent : cet homme jadis pauvre l'a gagné.

Et il fut -et cela je ne pourrai jamais l'oublier- les héros des "Valseuses", du "Dernier métro", de "La Femme d'à côté", de "Green card"... Ce qui n'excuse pas mais ne permet pas non plus de le traiter de minable.

 

Joëlle (21 heures, 10/12/12)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle Carzon - dans bloc-notes
commenter cet article

commentaires