Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Biographie De L'auteur

  • : Le blog de Joëlle Carzon écrivain du Loiret
  • : Ce blog est destiné aux écrivains et aux lecteurs qui aiment romans et poésies. Il présentera tous les écrits et toutes les activités de Joëlle Carzon, auteur de poèmes et romans. Ce blog n'est pas destiné à recevoir des messages violents, ou politiques, ou religieux. (Suite à un messages troublant reçu ce jour : 25/12/12)
  • Contact

textes littéraires de l'auteur

Recherche

Bloc-notes

Liens

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 14:57

Saint Laurent, Bertrand Bonello

Gaspard Ulliel, Jérémy Rénier, Louis Garrel

Montargis, 26/9

Quelques années (les années hippies en particulier) dans la vie d’Yves Saint Laurent, ses rapports avec Bergé, son grand amour Jacques de Bascher, les fêtes et l’alcool et la drogue. Ce film est mal foutu (construit en dépit du bon sens) et très ennuyeux (2 H 30 et on croirait que ça dure 3 heures 30). C’est une espèce de brouillon du chef-d’œuvre dont parle Télérama. Je dois dire quand même que Gaspard Ulliel est d’une beauté époustouflante.

 

Elle l’adore, Jeanne Herry

Sandrine Kiberlain, Laurent Lafitte, Nicolas Godet…

Montargis, 3/10

Une fan de chanteur se fait embarquer dans une histoire pas possible. L’intérêt du film réside dans le fait (qui pourrait être drôle et qui ne l’est pas) que Sandrine Kiberlain est une menteuse et que personne ne la croit quand elle dit la vérité. Le récit est bien mené, et les intrigues secondaires (ce qui se passe chez les flics) sont bien menées aussi. Cela se termine étonnamment bien pour l’héroïne. Sandrine Kiberlain est parfaite comme d’habitude.

 

Arthur H, Briare, 4/10 – Lecture de poètes africains, Aimé Césaire…

 

7/10 M. Antérion : La Seine entre Le Havre et Rouen au fil de ses artistes (Monet, Hugo, Turner, Pinchon…)

 

Gone girl, David Fincher (vu en VF malheureusement)

Montargis, 10/10

Ben Affleck, Rosamund Pike

Film de 2 heures 25 mais qui paraît court tant il y a de suspense. Une critique au vitriol de l’institution du mariage et des médias. L’histoire est plutôt effrayante et Rosamund Pike compose une meurtrière/manipulatrice au visage d’ange genre Grace Kelly ou Kim Novak tout à fait terrible ! Noté au plus haut par mes jeunes amis Gauthier et David.

 

Mommy, Xavier Dolan

Anne Dorval, Antoine-Olivier Pilon, Suzanne Clément (méritant tous d’être cités)

Montargis, 17/10

Encore un film très long (2 H 19), « y’en a marre des longs films », dit Gauthier. Mais je n’ai pas vu le temps passer. Une femme récupère son fils à problème et reçoit un coup de main de sa voisine bègue. Ce film est une merveille, tant le scénario que la directeur d’acteurs. C’est un hymne particulièrement réussi au courage des femmes. Petit PS : j’ai eu du mal au début à m’habituer au format carré. Il sera presque certainement le numéro 1 de mes films de cette année (mais 2014 n’est pas fini…).

 

Samba, Olivier Nakache et Eric Toledano

Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Izia Higelin, Tahar Rahim

Gien, 20/10

Un film social qui raconte le parcours de Samba, à Paris, sans-papiers mais travaillant depuis dix ans en France. Il rencontre une femme qui se remet d’un burn out. Ce film est émouvant et on s’attache sans problème à ces deux personnages, plus tous les personnages secondaires qui sont décrits avec justesse.

 

Magic in the moonlight, Woody Allen, V.O.

Colin Firth, Emma Stone

Montargis, 24/10

Un magicien célèbre cherche à démasquer une jeune voyante américaine installée chez une famille très riche sur la Côte d’Azur. Pendant quelques instants, il croit qu’il s’est trompé… Et puis il tombe amoureux. Film ravissant et charmant sous les couleurs du Midi. Colin Firth est très bien en homme qui ne croit à rien et cela donne l’occasion de dialogues amusants et brillants.

 

The November Man, Roger Donaldson

Pierce Brosnan, Olga Kurylenko

Montargis, 31/10

Un vieil espion reprend du service. Il est confronté à un jeune homme qu’il a formé.

Malgré la critique hyper sévère de David Marantz, je suis allée voir ce film. Film assez plan-plan, mais je ne me suis pas du tout ennuyée. Il y a de l’action, de l’amitié, de l’amour… Evidemment, il ne faut pas demander une mise en scène originale.

 

4/11 : Quand Napoléon perçait sous Bonaparte, Philippe Camus, conférence.

 

Comment j’ai détesté les maths, Olivier Peyon (DVD)

5/11

Cela commence avec des élèves qui disent : les maths ça sert à rien et, même si je suis bon, je n’aime pas ça ; cela continue avec des mathématiciens qui disent que les maths c’est beau, c’est de la poésie. Film intéressant, mais, même après l’avoir vu, je n’ai toujours pas compris la crise des subprimes.

 

9/11 – Château de St Brisson, dernier spectacle (le château met la clef sous la porte en fin d’année, quelle tristesse !) : Musique classique, Tchaïkovsky, Grieg, Brahms, Rachmaninov, Ravel.

 

Une nouvelle amie, François Ozon

Romain Duris, Anaïs Dumoustier

Montargis, 10/11/14

Une jeune femme se prête au jeu du veuf de sa meilleure amie qui se travestit en femme.

Ce film est très « ozonien ». Ozon est toujours au bord du scabreux sans jamais y tomber complètement. Je l’ai beaucoup aimé. Les deux comédiens principaux sont parfaits.

 

13/11 – L’âme slave, Amilly

               *****

Blog ami : julietournier.unblog.fr

J'ai consacré dans mon blog une place aux poèmes de Julie Tournier. Julie vient de créer son blog.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle Carzon - dans bloc-notes
commenter cet article

commentaires